Tawergha Foundation

La justice est le respect de la dignité humaine.

Libye Tawergha Promouvoir de la justice

La justice et de la rémunération

La Libye doit fonder son avenir sur les bases solides telles que l'égalité, la justice et le respect de l’ Etat de droit et des droits de l'homme.


Le retour des Tawergha chez eux en toute sécurité, la protection et le soutien de Tawerghans contribuera grandement à la construction d’un tel fondement solide pour le pays et ces démarches sont essentielles dans le processus de la réconciliation nationale.

1

2

3

4

5

Faits

Soutenir les organisations qui suivent la situation en Libye de près.

Inscription

Créer une base de données des dommages, des victimes et des auteurs.

Justice et de la rémunération

Appuyer la médiation, les procès et les poursuites judiciaires.

Sécurité

Promouvoir la sécurité et la stabilité dans la région tawergha.

Reconstitution

Soutenir la reconstruction de la zone Tawergha.

Promouvoir de la justice

actions et résultats



Fondation Tawergha Actions et résultats 2014


Nous avons créé une page dédiée avec des actions et des résultats que nous n'avions pas assez de place ici. Cliquez sur ce lien pour découvrir ce que nous faisons.



Les avocats de la Justice Libye

Justice et de la rémunération


LFJL est un organisme de charité, non-gouvernementale et indépendante. Cet organisme a été constitué  en vue de la défense de l'intérêt public et de la promotion des droits de l'homme en Libye. LFJL cherche à devenir un catalyseur pendant la période de transition et au-delà et vise à l'établissement d'un État de droit et la démocratie. Pour atteindre cet objectif, l’organisme se bat pour une justice transitionnelle et des réformes constitutionnelles et juridiques et se lève en même temps contre l’impunité à l’échelle internationale.




Forum Oslo 2012

Médiation


Si la Libye veut  construire un Etat de droit, ce qui a été un objectif majeur de la révolution, il est impératif que les autorités établies prennent des mesures pour compenser l'asymétrie de la force et de l'absence de dialogue entre les bastions prorévolutionnaires et des villes totalement vaincues telles que Tawergha et Mashaashia. La première étape a été d’appeler l’état à établir des mécanismes crédibles de l'enquête et la poursuite des personnes accusées de crimes de guerre pendant la révolution.




UNSMIL

Fondation justice transitionnelle


Les crimes commis pendant le conflit sont encore frais dans la mémoire, générant des émotions fortes entre les communautés qui ont le plus souffert. Dans certains cas, les auteurs de crimes passés ont été victimes, tandis que les victimes sont également devenus auteurs. Un exemple est la situation dans laquelle se trouvent les villes de Misrata et Tawergha, qui a besoin d’une réconciliation fondée sur la vérité et la justice.